21/07/2006

JAVA

Malgré les incantations de toute nature, les millions et les millions de bougies consumées.Le ou les grands seigneurs, créateurs de l'univers, d'un commun accord, ont remis ça !!LOUE SOIT LEURS NOMS pour des siècles et des siècles

21:14 Écrit par charles dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Croyances et psychoses Ni Dieu, ni Diable, seulement une maladie psychiatrique.

D’un autre âge, ceux qui se disaient en communication avec Dieu étaient et sont encore appelés « prophètes » avec leurs écrits indiscutables.

De nos jours, ceux qui entendent des voix et qui ont la certitude que Dieu leur parle ; nos jeunes en psychose hallucinatoire paranoïde (schizophrénie) sont traités en psychiatrie.

La psychose hallucinatoire, cette « maladie universelle » que l’on vous a appris à ne pas comprendre.

Ce qui est inscrit sur la notice pharmaceutique d’un antipsychotique de dernière génération : «... est utilisé pour traiter une maladie qui s’accompagne de symptômes tels que entendre, voir et sentir des choses qui n’existent pas, avoir des croyances erronées...».

Un père en prise avec cette « maladie de la croyance » par ses deux fils jumeaux.
Maurice Champion - http://monsite.orange.fr/champion20
Cordialement avec tous mes vœux, pour vous et votre famille.

Écrit par : champion maurice | 07/01/2007

La science est aussi une religion basée sur les 5 sens humains pour démontrer que l'homme n'a que 5 sens!
En effet, difficile d'imaginer qu'on pourrait en avoir 6,7, 8 etc...
Les arbres se disent la même chose : les humains ça n'existe pas !

Écrit par : | 17/01/2007

au moment des "Tours", une palestinienne en fureur parlait du "doigt de Dieu". Bizarre que, maintenant que le malheur se déverse sur l'Indonésie depuis quelques temps ( coulée de boue, volcans qui se réveillent, tremblements de terre, tsunamis etc) personne n'en parle ... Pour ceux qui y croient, on ne pourra pas y voir aussi un GROS "doigt de Dieu" ?

Écrit par : passante | 22/01/2007

Les commentaires sont fermés.